27 janvier 2009

Lyon (Rhône)

Eglise Saint Georges7 clochescarillon électriqueParticularité de ce carillon : le clavier mécanique d'origine (il a été électrifié, malheureusement pas la suite) est signé du facteur d'orgues Augustin Ziegler, rue des Maronniers à Lyon, le 15 mai 1852, pour la somme de 122.90 francs. Les cloches viennent de diverses fonderies : Gédéon Morel, Chevalier, et Burdin, (1810-1834-1848) et une anonyme de 1785. Le clavier ancien (le plus vieux de l'agglomération Lyonnaise et de Rhône Alpes) est fort délabré et un enchevêtrement de fils de fer... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2009

Lyon (Rhône)

Basilique de Fourvière23 clochescarillon électrique + ritournelles automatiquesCette Basilique de réputation mondiale, a été consacrée le 16 juin 1896. Un bourdon de 7.500 kgs, fut installé dans la tour sud-est en 1892, mais les efforts dus à la volée de cette dernière, ébranlaient la tour. Elle fut feraillée en 1919 ! Ceux qui avaient financé cette cloche, offrirent aussi un carillon de 13 cloches, bénies le 15 décembre 1891. Dès l'origine, ce carillon était à traction mécanique. En 1936, l'instrument fut électrifié . En 1952, il est... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2008

Lyon (Rhône)

Eglise Saint Paul11 clochescarillon manuel Situé à quelques mètres de la Gare SNCF, c'est sans doute le carillon le plus ferroviaire de France, les voyageurs pouvant l'entendre parfaitement des quais de la gare lorsqu'il est joué. Equipé d'un très rustique clavier mécanique type "manches de brouette", il est très dur à jouer. Avec sa transmission fatiguée, ce carillon fait figure de parent pauvre et pourtant il ne manque pas de charme. Une cloche est signée Dupont, fondeur Lyonnais de 1626, les autres viennent des... [Lire la suite]
Posté par arpac à 10:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2008

Lyon (Rhône)

Eglise Saint Pierre – 9ème Arr.12 clochescarillon manuel Le second carillon lyonnais à traction mécanique jamais électrifié (excepté 2 cloches qui sonnent à la volée) est né le 26 mars 1939. A l'origine, on trouvait dans le clocher une cloche de 1700 et 2 autres de 1860 de Gulliet et Burdin elles ont malheureusement été fondues lors de la construction du carillon. Le bronze ainsi récupéré a permis de construire un carillon de 12 cloches, Jehanne-Zoë étant la plus grosse et Antonio-Jeanne la plus petite. Un clavier mécanique de type... [Lire la suite]
Posté par arpac à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2008

Lyon (Rhône)

Eglise Sainte Croix14 clochescarillon muet Incroyable histoire que celle de cet instrument placé dans le clocher de l'église située exactement en face de l'immeuble où le fondeur Burdin avait son atelier, disparu après la première guerre mondiale. Fondu en 1874 par Burdin, paroissien de l'église, à des conditions tarifaires exceptionnelles, il ne lui fut cependant jamais réglé. Un clavier de type manches de brouettes, fabriqué par Burdin , fut installé. On ne sait pas qui fut le carillonneur, on nous a dit qu'au début... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2008

Lyon (Rhône)

Beffroi de l'hôtel de ville65 clochescarillon manuel + ritournelles automatiques Un des plus grands carillons Français avec Chambéry, Dijon et Douai. La plus grosse cloche, un Sol dièse 2, est signée du fondeur Lyonnais Dupont Père et Fils, (4.300 kgs ), elle est voisine de 2 autres du même artisan, un Ré Dièse 3 et un Fa 3. La quatrième Dupont, brisée en 1913, (un Si 2 ), fut refondue par Burdin. C'est Edouard Herriot, Maire, qui après un voyage en Belgique où il vit le Beffroi de Bruges et entendit son carillon, prit... [Lire la suite]
Posté par arpac à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,