Eglise Saint Paul
11 cloches
carillon manuel

Situé à quelques mètres de la Gare SNCF, c'est sans doute le carillon le plus ferroviaire de France, les voyageurs pouvant l'entendre parfaitement des quais de la gare lorsqu'il est joué. Equipé d'un très rustique clavier mécanique type "manches de brouette", il est très dur à jouer. Avec sa transmission fatiguée, ce carillon fait figure de parent pauvre et pourtant il ne manque pas de charme. Une cloche est signée Dupont, fondeur Lyonnais de 1626, les autres viennent des ateliers de Burdin, Chevalier et Gédéon Morel (toutes du XIXème), fondeurs Lyonnais eux aussi. Pierre Ginon fut longtemps l'animateur de cet instrument très apprécié dans le quartier. Mais, il y a bien longtemps, c'était au XIX ème siècle, le carillonneur en titre qui s'appelait Max Moulin eut une triste fin. Il trépassa à son clavier la nuit de Noël en (?). Son épouse, ne le voyant pas revenir, monta le matin de la nativité avec le Curé et ils le trouvèrent mort. La presse en fit un large écho. Des lectrices du quotidien local assurèrent qu'elles avaient vu, cette nuit là, une colombe sortir du clocher. C'était, nul n'en douta, l'âme du carillonneur… Dans l'état actuel, fort délabré, c'est un exploit physique de jouer cet instrument de musique !