Eglise Saint Georges
7 cloches
carillon électrique
Particularité de ce carillon : le clavier mécanique d'origine (il a été électrifié, malheureusement pas la suite) est signé du facteur d'orgues Augustin Ziegler, rue des Maronniers à Lyon, le 15 mai 1852, pour la somme de 122.90 francs. Les cloches viennent de diverses fonderies : Gédéon Morel, Chevalier, et Burdin, (1810-1834-1848) et une anonyme de 1785. Le clavier ancien (le plus vieux de l'agglomération Lyonnaise et de Rhône Alpes) est fort délabré et un enchevêtrement de fils de fer témoignent de l'ancienne transmission. Carillon discret a été joué pour la dernière fois vers 1989.