Basilique de Fourvière
23 cloches
carillon électrique + ritournelles automatiques

Cette Basilique de réputation mondiale, a été consacrée le 16 juin 1896. Un bourdon de 7.500 kgs, fut installé dans la tour sud-est en 1892, mais les efforts dus à la volée de cette dernière, ébranlaient la tour. Elle fut feraillée en 1919 ! Ceux qui avaient financé cette cloche, offrirent aussi un carillon de 13 cloches, bénies le 15 décembre 1891. Dès l'origine, ce carillon était à traction mécanique. En 1936, l'instrument fut électrifié . En 1952, il est décidé d'améliorer le carillon. Une souscription publique sera lancée par Edouard Herriot, Maire à cette époque, et on fera même de la récupération de cloches plus ou moins anciennes en divers endroits de la ville (beffroi de la Charité notamment). L'idée sera même émise de transférer en ce lieu le carillon du Mas Rillier à Miribel ! On choisira alors une formule plus économique en conservant les cloches Monet de 1891, auxquelles on ajoutera 19 cloches Paccard en 1939 et 1953. Son fonctionnement automatique permet d'entendre tout au long des jours de l'année, des mélodies religieuses. Le premier clavier électrique installé à la base de la tour où se trouve le carillon a été remplacé par un clavier moderne situé dans une pièce voisine de la sacristie. Son emplacement idéal, dans un endroit relativement calme, permet de l'entendre à bonne distance. Tessiture : Ré dièse3 à Ré5