12 septembre 2008

Tourcoing (Nord)

Eglise Saint-Christophe61  cloches - 19.000 kgcarillon manuel - ritournelles automatiques En 1550, une grappe de cloches, appelées les " Joyeuses ", logeait dans un campanile à bulbe qui surmontait le transept de l'église primitive, en son milieu. On n'a jamais su qui les servait, d'où elles provenaient, ni ce qu'elles sont devenues. En revanche, dans un compte des archers de 1665, on peut lire : "Payé Loys Descamps, carillonneur et batteleur de cette ville, pour avoir battelé le jour de la... [Lire la suite]
Posté par arpac à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 septembre 2008

Maubeuge (Nord)

Eglise Saint-Pierre Saint-Paul28 cloches - 5.090 kgcarillon manuel + ritournelles automatiques Réfugié dans le " Bois Maudit ", " Malbodium ", Aldegonde, originaire d'une famille de Cousolre, y fonda en 646 un monastère qui fut à l'origine de la cité. Maubeuge joua dans l'histoire du Hainaut et de la France une influence très grande tant du point de vue religieux que du point de vue militaire : par son monastère de chanoinesses, elle rayonna spirituellement jusqu'en Allemagne, et par sa position... [Lire la suite]
Posté par arpac à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 septembre 2008

Saint-Amand-les-Eaux (Nord)

Tour abbatiale48 cloches - 7.500 kgcarillon manuel + ritournelles automatiques Saint-Amand-les-Eaux, ville d'eau, était déjà fréquentée par les Romains qui y créèrent des thermes en 50 avant Jésus-Christ. La ville doit son nom au moine Amand, évêque de Maastricht. Missionnaire et fondateur d'abbayes il reçut du roi Dagobert vers l'an 633-639 " un lieu situé entre les deux rivières de la Scarpe et de l’Elnon afin d'y étendre le culte libre (charte de fondation de l'abbaye) ". Amand y éleva deux Oratoires, puis un... [Lire la suite]
Posté par arpac à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 septembre 2008

Châlons-en-Champagne (Marne)

Eglise Notre-Dame en Vaux56 cloches - 7.800 kgcarillon manuel + ritournelles automatiques (cylindre) L'édification de l’église actuelle fut commencée avant 1157, en remplacement d'un édifice antérieur, qui s'était écroulé. Sa reconstruction fut achevée en 1217. Commencée en style "de transition" (entre roman et gothique), elle fut terminée en gothique. On y trouve un beau chevet avec abside gothique flanquée de deux tours romanes, mais aussi d'admirables verrières du XVIème siècle. L’église Notre-Dame en Vaux... [Lire la suite]
Posté par arpac à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2008

Douai (Nord)

Beffroi de l'hôtel de villeinscrit par l'UNESCO au Patrimoine mondial de l'humanité le 15 juillet 200562 cloches - 18.000 kgcarillon manuel - ritournelles automatiques En 1380, alors que sonnent déjà pour eux les prémisses de l'ère bourguignonne, les riches Douaisiens entreprennent la construction d'un nouveau beffroi, contigu à la Halle administrative et marchande qui datait déjà de 1205, avec des matériaux provenant du château de Cantin, de divers hôtels particuliers et des carrières de Lewarde ou de... [Lire la suite]
Posté par arpac à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 septembre 2008

Lille (Nord)

Eglise Notre-Dame des Victoires8 cloches carillon manuel L'annexion de la commune d’Esquermes par Lille en 1860 avait laissé une partie du territoire urbain au dehors des remparts reconstruits par la ville : le quartier dit " la banlieue d’Esquermes ".Après la Grande guerre fut décidé le démantèlement des fortifications de Lille. Le clergé de la paroisse Saint-Martin d’Esquermes estima dès 1923 que la création d'un centre paroissial devenait urgente dans cette " banlieue " qui comprenait déjà 2700... [Lire la suite]
Posté par arpac à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 août 2008

Lille (Nord)

Campanile de la cathédrale Notre-Dame de la Treille47 cloches carillon manuel + ritournelles automatiques Au coeur du Lille ancien, la basilique Notre-Dame de la Treille, cathédrale depuis 1913, est construite sur l'emplacement d’une ancienne motte châtelaine appelée la " Mote Madame ", propriété du roi de France. Le site aurait porté le légendaire château du Buc. C'est là le berceau de Lille, le " castrum " du temps des invasions normandes dit la légende. En 1854, année du jubilé... [Lire la suite]
Posté par arpac à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,