05 février 2009

Tarascon (Ariège)

Sanctuaire Notre-Dame de Sabart12 clochescarillon électrique La légende fait remonter à Charlemagne la découverte d’une statue d’airain de la Vierge, qui devint Notre-Dame de la Victoire. La chapelle fut construite sur le lieu même de la découverte.Mais ce n’est qu’au XIIème siècle que Sabart entre dans l’Histoire. La chapelle eut beaucoup à souffrir au XVIème siècle, avec les guerres de religion. Elle fut reconstruite au XVIIème siècle, et un hospice puis un couvent y furent fondés.Après le délabrement dû à la Révolution française,... [Lire la suite]
Posté par arpac à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 janvier 2009

Rive-de-Gier (Loire)

Eglise paroissiale10 clochescarillon électrique - muetEsseulé dans son clocher, il possédait un clavier mécanique dont les notes figuraient sur de petites plaques en émail. Ce clavier, inemployé, fut donné, après accord par la Municipalité, à l'association du carillon Rhonalpin pour être réutilisé à Marlhes. Le projet n'ayant pas vu le jour, ce clavier fut finalement placé dans le carillon de Notre Dame à Saint Etienne; depuis sa "migration", il est dorénavant et fréquemment joué, par son titulaire Jean-Luc Perrot. Les... [Lire la suite]
Posté par arpac à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2009

Privas (Ardèche)

Maison de convalescence 11 clochescarillon électrique - muetLe seul carillon dont les cloches furent coulées par le fondeur Granier, (Hérault), après la seconde guerre mondiale. Installé sur le toit de l'Etablissement, avec une des cloches pouvant sonner à la volée. Il ne fonctionne plus depuis des années. C'est bien dommage, c'est un des deux seuls carillons de l'Ardèche. Qui se lancera un jour dans une opération de restauration, ne serait ce que pour entendre la sonorité de ces cloches placées dans une sorte de "clocher... [Lire la suite]
Posté par arpac à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2009

Lyon (Rhône)

Eglise Saint Georges7 clochescarillon électriqueParticularité de ce carillon : le clavier mécanique d'origine (il a été électrifié, malheureusement pas la suite) est signé du facteur d'orgues Augustin Ziegler, rue des Maronniers à Lyon, le 15 mai 1852, pour la somme de 122.90 francs. Les cloches viennent de diverses fonderies : Gédéon Morel, Chevalier, et Burdin, (1810-1834-1848) et une anonyme de 1785. Le clavier ancien (le plus vieux de l'agglomération Lyonnaise et de Rhône Alpes) est fort délabré et un enchevêtrement de fils de fer... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2009

Lyon (Rhône)

Basilique de Fourvière23 clochescarillon électrique + ritournelles automatiquesCette Basilique de réputation mondiale, a été consacrée le 16 juin 1896. Un bourdon de 7.500 kgs, fut installé dans la tour sud-est en 1892, mais les efforts dus à la volée de cette dernière, ébranlaient la tour. Elle fut feraillée en 1919 ! Ceux qui avaient financé cette cloche, offrirent aussi un carillon de 13 cloches, bénies le 15 décembre 1891. Dès l'origine, ce carillon était à traction mécanique. En 1936, l'instrument fut électrifié . En 1952, il est... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2009

Les Carroz-d’Araches (Haute-Savoie)

Eglise paroissiale8 clochescarillon électrique + ritournelles automatiquesConstruit il y a une quinzaine d'années de la volonté du curé, il possédait alors 6 cloches et fut agrandi à 8 il y a quelques années. Un ordinateur mémorise des mélodies utilisées lors de certaines cérémonies. Un petit clavier permet également de le jouer, ce qui n'arrive pratiquement jamais. Ce carillon fait partie des instruments "haut perchés", puisque situé dans une station de sports d'hiver ! Tessiture Mi5 à Mi6.
Posté par arpac à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2009

La Salette (Isère)

Basilique29 clochescarillon électrique + ritournelles automatiquesSans doute le carillon le plus élevé en altitude, la Basilique qui l'abrite étant à 1.800 m ! Sur ce site célèbre, le carillon vit le jour le 2 août 1914, avec 10 cloches Paccard et Arragon reliées à un clavier mécanique du type "manches de brouettes". On trouve dans un texte écrit à cette époque : " le mécanisme de ce carillon, assez primitif, rend pénible le maniement du clavier, mais la sonorité est agréable parce que chaque cloche (à l'exception du... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2009

Goncelin (Isère)

Hôtel de Ville 12 clochescarillon électrique + ritournelles automatiquesCarillon à traction électrique installé pour l'an 2000. Composé de 8 cloches et venant de la fonderie Paccard. Fait entendre des mélodies 3 fois par jour. Pourrait être joué "en électrique" lors du passage d'un musicien intéressé par ce type d'instrument.
Posté par arpac à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2009

Ecully (Rhône)

Eglise paroissiale8 clochescarillon électrique Un carillon "ferroviaire"... on trouve sur les grandes cloches, afin de les alourdir quand elles sonnent à la volée, des rails de chemins de fer, datant du PLM, et de la fin du XIXème siècle ! Cela n'a pas d'incidence sur le carillon lui-même ! Cet instrument fut équipé dès l'origine d'un clavier mécanique type "manches de brouette". Hélas, là aussi la fée électricité transformera ce carillon en grosse boite à musique inexpressive. C'est le fondeur Burdin de Lyon qui... [Lire la suite]
Posté par arpac à 15:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 décembre 2008

Myans (Savoie)

Sanctuaire Notre Dame15 clochescarillon électrique + ritournelles automatiquesJoliment situé au pied du Mont Granier, il fut mécanique à l'origine avant d’être électrifié. On sait seulement que l'ancienne transmission allait d'un clavier à grosses touches de piano, aux cloches, grâce à des fils de fer et des équerres. Des auditions sont parfois données le samedi et dimanche matin. Quatre ritournelles jouent le thème du "Sancta Maria Ora Pro Nobis" chaque quart d'heure. Les abbés Paravy,(1930-1940), Comerçon,(1940-1950) et... [Lire la suite]
Posté par arpac à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,