MiribelBeffroi du Mas Rillier
50 cloches - 7.800 kg
Instrument classé Monument Historique le 21 décembre 1992

carillon manuel

Etonnant site que ce Beffroi conçu par l'achitecte Mortamet avant la dernière guerre mais qui fut réalisé seulement en 1947. C'est un prêtre au charisme exceptionnel qui fut l'initiateur d'une Confrérie de Notre Dame du Sacré Coeur en 1932. Suivront une statue monumentale de la Vierge, haute de 38 mètres, inaugurée le 15 juillet 1941. L'abbé Thomas, car c'est de lui qu'il s'agit, fera l'acquisition du carillon de 45 cloches présenté par la fonderie Paccard à l'Exposition du Progrès Social à Lille. Ce carillon faillit partir chez le fabricant de chocolat Pupier, où le carillonneur Louis Chavand aurait donné des auditions lors des visites de cette usine ! En fait, l'Abbé Thomas fut l'acquéreur et demanda que 5 autres cloches soient ajoutées, portant ainsi le carillon à 50 cloches. La plus grosse recevra des inscriptions destinées à honorer le Maréchal Pétain, en mémoire des combattants des guerres de 1914/1918 et 1939/1940. Ces inscriptions furent effacées en 1945. Figurait également "Maréchal Pétain" et "je sonne pour le Sauveur de la France". Tessiture : Do 3 à Do 7 (transpositeur : le Do 3 est en fait un sol à la pédale). A la mort de l'abbé Thomas, le 9 septembre 1952, l'ensemble des lieux fut cédé au Diocèse qui en fit don à la commune de Miribel vers 1980. Les premiers carillonneurs furent Louis Chavand (1947-1952), Gaston Billet (1952-1954), André Combe (1953-1986), Jean-Bernard Lemoine (1986-2005). Depuis cette date, il n'y a malheureusement plus de titulaire de cet instrument. Une restauration fut faite en 1994 par le facteur André Voegelé de Strasbourg sous le contrôle du technicien conseil des Monuments Historiques, Eric Brottier. L'inauguration de ce remarquable instrument de musique eut lieu le 20 juillet 1947.
Discographie :

  • des 78 tours noirs, enregistrés par Thorens vers 1947, où l'on trouve les carillons de Lyon et de Calluire, hélas disparu. Ces galettes de cire, pièces uniques du patrimoine campanaire Français, sont exposées au musée du carillon de Taninges.
  • un disque Pathé 33 tours enregistré vers 1952 par Gaston Billet (réf.ST 1087)
  • un disque Pathé 45 tours (réf REM 108), vers 1975

miribel_panneau   Miribel_Bourdon_20MarechalPetain   Miribel_inauguration1947_MLannoyHPaccard   Miribel_vue_20partielle

Jacques Martin, né à Lyon, avait une mère catholique et assidue des pèlerinages à la vierge du Mas Rillier ! Ainsi, le petit Jacques Martin accompagnait sa maman le dimanche après-midi et le gamin, déjà curieux de tout, fut un visiteur enthousiaste du carillon joué à cette époque par Louis Chavand. Ayant appris en 1981 la "naissance "du carillon ambulant de Douai et de la région Nord-Pas de Calais, il l’invita dans son émission du dimanche "Incroyable mais vrai". Depuis 2005, le carillon est animé par Chantal Bégeot.