Eglise paroissiale
14 cloches
carillon électrique

Ce carillon, naguère à traction mécanique, fut électrifié en 1971 afin de pouvoir être joué depuis la sacristie. Son origine remonte à juillet 1899 et il est le seul en Rhône Alpes à avoir reçu des cloches de la fonderie Baudouin, de Marseille. Cette dernière entreprise se spécialisera par la suite, dans la construction de moteurs pour bateaux. Autre curiosité : un grand timbre en bronze est intégré au carillon. Ce dernier fut fondu par la Maison Burdin à Lyon en 1762 : son diamètre est de 1.110 m et il est supporté par 4 pieds métalliques. Une des cloches, historique, a été coulée en 1644 en utilisant, à la refonte, une cloche bien plus ancienne qui aurait été faite vers l'an 1000. A l'origine le carillon était actionné par une transmission mécanique à partir d'un clavier aux longues touches en bois reliées aux cloches par des fils de fer. C'est André Combe, alors carillonneur de Lyon, qui le fit équiper d'un broek system réalisé par la Fonderie Paccard. Il fut alors inauguré le 27 octobre 1957 et une partie du concert fut enregistrée sur un disque vinyl.