Collégiale Saint-Piat
42 cloches - 7.076 kg
carillon manuel + ritournelles automatiques (cylindre)

seclinC'est, sous le règne de François 1er que s'achève la construction de la tour de la collégiale. Le chapitre de la collégiale Saint-Piat voulant lui donner un certain prestige décida d'y installer un petit carillon de 5 cloches d'un poids total d'environ 200 kg. Celui-ci comportait un système de contrepoids, une horloge à balancier avec tambour pour jouer une ritournelle à l'heure "J'ai du bon tabac ". D'après les inscriptions ce carillon fut certainement fondu à Douai en 1597. Trois de ces cloches sont exposées aujourd'hui dans le chœur de la collégiale. L'une au Musée campanaire d'Apolda, ville jumelle allemande de Seclin. En 1824, 3 autres cloches coulées par Apollinaire Caullier (1.580, 1.180 et 752 kg) rejoignent les premières.

 En 1918, avant de quitter la ville, les Allemands détruisent la tour et enlèvents les cloches pour les refondre. La collégiale ne sera reconstruite qu'à partir de 1927 et, en 1930 Maurice Lannoy est nommé expert pour la reconstruction du nouveau carillon. La ville fera appel au fondeur anglais Gillett & Johnston de Croydon pour les cloches, à la Maison Somers de Malines en Belgique pour le cylindre de ritournelles et le clavier du carillonneur, et à la Maison Brillié Frères pour l'horlogerie. Le 7 mai 1933, les cloches sont bénites sollenellement et le carillon achevé sera inauguré le 11 novembre de la même année par un concert interprété Maurice Lannoy lui-même. En juin 1944, un groupe de seclinois décide de sauver une partie du carillon pour le soustraire aux allemands. Il démonte 29 cloches et les cache dans un hangar, enfouies à un mètre de profondeur dans des tonneaux métalliques. Le carillon sera réinstallé dès la fin de la guerre. L'ensemble campanaire est situé sur les trois derniers étages de la tour Saint-Piat. Disposé sur un beffroi en bois à trois niveaux et deux rangées, le carillon possède au nord les transmissions le reliant au clavier, et au sud celles le reliant au cylindre de ritournelles. Les 4 premières touches du pédalier sont reliées aux bourdons situés à l'étage inférieur. 

Fait relativement rare pour être signalé, le cylindre de ritournelles fonctionne encore à Seclin.